Le patrimoine immobilier

Légende ci-après
Salle Ovale en travaux, site Richelieu
© Jean-Christophe Baallot / BnF
Légende ci-après
Jardins Vivienne en travaux, site Richelieu
© Jean-Christophe Baallot / BnF
Légende ci-après
Réfection du toit de la salle Ovale, site Richelieu
© Jean-Christophe Baallot / BnF

La Bibliothèque nationale de France est chargée au titre de ses missions statutaires de la valorisation de son patrimoine immobilier qui est composé de plusieurs ensembles dispersés géographiquement à Paris et en région.

Elle dispose ainsi de sept sites, dont six ouverts au public, qui abritent l’ensemble de ses activités :

  • le site François-Mitterrand, bâtiment implanté en bordure de Seine, qui abrite les collections imprimées et audiovisuelles ainsi que la Réserve des livres rares et offre deux espaces de lecture : la bibliothèque du Haut-de-jardin, ouverte à tous les publics à partir de seize ans, et la bibliothèque de Recherche du Rez-de-jardin, accessible sur accréditation. Le site offre également des espaces d’exposition, permanents et temporaires, des auditoriums et des espaces pédagogiques ;
  • le site Richelieu, berceau de la Bibliothèque depuis 1721, installé au cœur de Paris, où sont conservées les collections spécialisées de la BnF (manuscrits, estampes et photographie, monnaies et médailles, cartes et plans, arts du spectacle), auquel se rattache l’immeuble de la rue de Louvois (musique) ;
  • la bibliothèque de l’Arsenal et la bibliothèque-musée de l’Opéra, rattachées à la BnF depuis 1934, ainsi que la Maison Jean-Vilar à Avignon depuis 1977 ;
  • deux sites techniques consacrés à la conservation, à la numérisation et à la restauration des documents : le Centre technique de Bussy-Saint-Georges et le Centre Joël-Le-Theule de Sablé-sur-Sarthe, ce dernier ponctuellement ouvert au public depuis 2010.
Top