La refonte des interfaces : trois projets avec des objectifs communs

L’année 2016 a été marquée par la mise en ligne des nouvelles interfaces de trois catalogues fondamentaux pour la BnF : BnF catalogue général, BnF archives et manuscrits (BAM) et le Catalogue Collectif de France (CCFr). Un trait commun relie ces trois projets : une volonté forte de capitaliser sur les réalisations de chacun dans l’optique de créer une identité graphique et visuelle commune et une expérience utilisateur semblable. Si chaque interface lors de sa refonte a su développer des fonctionnalités adaptées à son contexte, elles ont été unies dès le lancement de chaque projet par un socle commun fondé sur des objectifs partagés : simplifier l’accès aux collections en s’intégrant aux usages de recherche sur le web – navigation sur tablette ou téléphone mobile, moissonnage par les moteurs de recherche, accès aux numérisations, analyse des données – tout en valorisant la richesse des informations contenues dans les notices et, plus largement, répondre à la nécessité de donner davantage de visibilité externe aux collections de la BnF et de ses partenaires.

Légende ci-dessous
Capture d'écran du site BnF Catalogue général

Une expérience utilisateur plus intuitive et plus conviviale

Chaque interface est désormais dotée d’une page d’accueil conviviale, mettant en avant la recherche simple et les liens vers les univers (catalogue général), les collections (BAM) ou les bases et fonds spécifiques (CCFr). La navigation est désormais facilitée, tout en offrant des modes de recherches pour localiser documents, manuscrits, bibliothèques, fonds… qui répondent davantage aux besoins de ses utilisateurs. Afin d’élargir la recherche, des rebonds contextuels sont aussi proposés en fonction de la thématique de la recherche effectuée. Cette nouvelle approche, semblable à celle de nombreux sites web et catalogues de bibliothèques, est plus intuitive. De façon générale, les interfaces proposent désormais de connexions aux autres ressources, rendant également l’interface plus agréable à utiliser : visualisation des vignettes de Gallica, images des couvertures provenant des déclarations de dépôt légal. La logique des facettes a été pleinement exploitée, afin de permettre d’affiner une requête à partir d’une liste de résultats.

Une valorisation des services liés aux catalogues

Cette refonte des interfaces a permis de mieux mettre en valeur des services ou d’en développer de nouveaux : impression, téléchargement en pdf et envoi par courriel de listes de notices, historique des recherches, liens pérennes, accès personnalisables à intégrer sur des portails documentaires ainsi que, pour BnF Catalogue général et BnF Archives et Manuscrits la possibilité de signaler une erreur sur une notice ou de faire une suggestion d’acquisition.