2017, une saison littéraire à la BnF

Les collections de la BnF sont encyclopédiques, ouvertes à tous les champs de la connaissance, à tous les savoirs du monde. Cette histoire littéraire, artistique et intellectuelle, le lien constant avec la création contemporaine et la volonté de transmettre ces savoirs à tous sont au cœur des actions de la Bibliothèque.

Légende ci-dessous
Concours d'improvisation lors du Festival de la BnF
© Guillaume Murat / BnF

Créateurs et artistes d'aujourd'hui sont régulièrement invités à présenter leurs œuvres en donnant des conférences ou en participant à des débats voire pour certains en y déposant ou en donnant leurs archives (manuscrits, fonds photographiques, cinématographiques ou d'autres corpus comme ceux liés aux arts du spectacle). Ceux-ci sont parfois constitutifs des expositions présentées dans la galerie des donateurs. En 2017, la Bibliothèque a reçu des fonds Paulette Perec, Élie-Charles Flamand, des manuscrits d’Annie Ernaux, des compléments de dons pour le fonds Michel Butor, des livres d’artiste du Laboratoire d’expérimentation graphique de l’École Estienne, présentés sur le site de l’Arsenal, etc.

Depuis 2009, le prix de la BnF consacre un auteur vivant de langue française pour l’ensemble de son œuvre, quelle que soit sa discipline et ayant publié dans les trois années précédentes. La BnF témoigne ainsi de sa volonté de soutenir la création et la recherche contemporaine française dans tous les domaines de l'écrit. En 2017, le prix a été décerné à Paul Veyne. Il succède à Philippe Sollers (2009), Pierre Guyotat (2010), Patrick Modiano (2011), Milan Kundera (2012), Yves Bonnefoy (2013), Mona Ozouf (2014), Michel Houellebecq (2015), Jean Echenoz (2016).

Cette année, de nouveaux événements ont permis de renouveler les liens entre la création littérature et la Bibliothèque nationale de France

En lisant, en écrivant, une collection de masterclasses littéraires

France Culture, la BnF et le Centre national du Livre ont produit et organisé conjointement une collection de masterclasses avec de grands écrivains contemporains. Animées par des producteurs de France Culture, ces rencontres se déroulent en public à la BnF depuis janvier 2017.

Elles proposent une plongée dans la création littéraire contemporaine. Pourquoi écrivez-vous ? Comment écrivez-vous ? Pour qui écrivez-vous ? Il s'agit bien de présenter le faire de l'écriture. Ces masterclasses sont l’occasion de poser à des grandes figures de la littérature contemporaine cette question essentielle et toutes celles que se posent leurs lecteurs. Les conditions de l’écriture, la genèse des livres, l’inspiration, le plaisir et la souffrance, la solitude, le travail au quotidien, l’édition des textes, la réception des œuvres… En 2017, la BnF a reçu Geneviève Brisac, Hélène Cixous, Jean Echenoz, Maylis de Kerangal, Pierre Michon, Amélie Nothomb, Yasmina Reza, Jean Rolin, Olivier Rolin, Jean-Christophe Rufin et Joan Sfar.

Ces échanges autour de l’écriture ont constitué un des temps forts de la programmation culturelle de la Bibliothèque. Au rythme d’une par mois, ces manifestations ont accueilli au total environ 2 500 participants.

La bibliothèque parlante

La BnF a fait « son premier festival » les 20 et 21 mai 2017, ouvrant grandes ses portes, donnant la parole aux textes, aux lecteurs ou aux passants d'un jour, célébrant à haute voix les textes, les savoirs et les idées. Elle a offert au verbe bien plus que ses rayonnages et ses auditoriums et l’édifice a vibré des paroles surgies des documents conservés au fil du temps comme autant de témoignages attendant qu’un lecteur, un public, pour un moment éphémère, les révèle hors du silence de la bibliothèque.

Aucun autre festival de lecture ne peut s'appuyer sur autant de richesses patrimoniales dont se sont emparés les grands lecteurs comédiens, de Fanny Ardant à Isabelle Adjani, de Marcel Bozonnet à Denis Lavant ou Amira Casar, ou amateurs passionnés du livre, connus, tel Christiane Taubira, ou anonymes, en groupe ou solitaires qui ont enchaîné, parfois de manière marathonienne, les épopées ou les sagas littéraires, les récits philosophiques, les traités d'artistes, les contes et les poèmes pour cette fête de la « Bibliothèque parlante ». La parole a été déclinée parfois sous forme de performance – « Tout Proust en 1h » –, de joutes, de jeux d’improvisation, avec la ligue d'improvisation. Enfin, grâce aux archives du département de l’audiovisuel, de grands personnages du XXe siècle ont pu être entendus: sur des transats, Apollinaire, Camus, Cocteau Duras, Renan, Sarraute, Tournier.

Le festival a accueilli près de 3 000 personnes.

Des écrivains en résidence

Une première expérience de résidences d'écrivains a été initiée par la BnF à l'automne 2017 en partenariat avec Paris en Toutes Lettres, avec le soutien de la fondation Cino et Simone Del Duca. Pendant une semaine, les écrivains Gaëlle Obiegly et Thomas Clerc, connus pour aimer les expériences et s’intéresser à l’espace, ont investi la BnF, pour une résidence en forme d’exploration. Toutes les portes leur ont été ouvertes : réserves, salle des machines, salle de lectures, magasins, bureaux… Ils ont eu carte blanche pour découvrir, prendre des notes, enquêter ou rêver. Gaëlle Obiegly a mené sa résidence sur le site de Tolbiac tandis que Thomas Clerc a exploré la BnF Richelieu. Ils ont ensuite restitué leur expérience sous forme d'une soirée de lecture de leur manuscrit en présentant leurs notes préparatoires voire la rédaction de leur journal en forme de témoignage très subjectif qui racontait cette expérience : celle d'une rencontre avec des lieux ou des personnes, celle de l'histoire de ces bâtiments et des ombres qui peuvent les traverser la nuit, ou simplement être un instant dans la peau d'un lecteur chercheur déambulant dans les allées, l'esplanade ou visiteur du chantier du site de Richelieu qui traverse les siècles d'histoire de la BnF. Une première publication partielle de ces écrits singuliers est prévue au sein de la revue de la BnF, puis dans un deuxième temps l'édition intégrale qui pourrait ouvrir le début d'une collection.

Top